à ce et à ceux qui …

A ce et à ceux qui, il y a un an et demi, m’ont progressivement ouvert les yeux
A ces quelques jours où tout a basculé, où mon corps entier a dit stop, cette vie-là c’est fini
A cet appel irrépressible, ce je-ne-sais-quoi qui m’a fait sauter en marche, m’a poussée de l’autre côté

A ce et à ceux qui, depuis, sur la route, m’ont nourri le cœur, l’âme et l’esprit

A ceux qui m’ont ouvert leur porte, leur bras, leur cœur
A ceux que je ne connaissais pas et qui m’ont accueillie comme une vieille amie
A ceux qui ont si peu mais donnent tant, à ceux qui n’ont rien mais donnent tout
A ceux que j’ai quittés le cœur gros, à ceux à qui j’ai dit au revoir en larmes
A ceux que l’univers a remis sur mon chemin des milliers de kilomètres plus loin

A ceux qui ont écouté mon histoire, mes aspirations, mes doutes
A ceux qui m’ont confié leur histoire, leurs blessures, leurs joies
A ceux qui m’ont comprise, accompagnée, aimée sans jamais me juger
A ceux qui m’ont fait réfléchir, grandir, repousser mes limites
A ceux qui ont illuminé mes zones d’ombres, à ceux qui ont ouvert des portes en moi. Celles qui grinçaient, celles qui coinçaient, celles que j’avais cadenassées et dont j’avais enterré la clé.

A ceux qui m’ont inspiré, de la joie, de l’énergie, de l’admiration, des idées
A ceux qui en partageant leur passion m’ont ouvert de nouveaux univers
A ceux qui m’ont fait rire ou pleurer comme jamais, à ceux qui m’ont émue, à ceux qui ont retourné mes tripes
A mes compagnons de route, réelle ou symbolique
Aux belles âmes, aux messagers que l’univers met sur un chemin

A ma sœur, à mes amis pour leur présence inconditionnelle, à ceux que ce voyage rapproche malgré la distance
A mes parents qui m’ont appris l’indépendance et la débrouillardise, qui m’ont toujours laissée partir et poussée plus loin encore

A l’amitié au-delà des frontières et des océans
Aux complicités immédiates, aux regards qui se trouvent, aux discussions jusqu’à l’aube
A ces instants de grâce où tout est en équilibre, à ces petits bonheurs simples
Aux hasards qui n’en sont pas, aux rencontres qui étaient écrites, aux livres qui changent une vie

Au chemin plus qu’à la destination
A la qualité plus qu’à la quantité
A l’immatériel plutôt qu’au matériel
A la sincérité plutôt qu’aux apparences
A l’aventure, aux emmerdes, aux coups de blues

A cette zone d’inconfort qui m’est si confortable
A la nature qui devient mon amie, mon alliée, mon énergie vitale
A la spiritualité, à la méditation, au chamanisme et à l’étude des vies passées, pour ce qu’ils ont ouvert et ouvrent en moi
A la liberté, qui contamine et dont on ne guérit jamais
Au voyage, la drogue que je me suis choisie pour cette vie
A la vie, à l’envie, aux envies folles, à cette seconde vie qui commence,

A ceux qui comprendront et à ceux qui ne comprendront pas, à ceux qui liront sans jugement,

Mais surtout à ceux qui j’espère se reconnaîtront et à ceux qui ne se reconnaitront pas car ils ne soupçonnent pas l’importance qu’ils ont eue sur mon chemin,

Merci. De tout mon coeur. De tout mon être.

2017-09-04T13:46:41+00:00 - juillet 2016 -|Tags: , , |