A LIRE – Transformez votre vie (Louise HAY)

« J’ai un petit cadeau pour toi. Il pèse 180 grammes, il ne va pas alourdir ton sac à dos. »
C’était quelques heures avant que je ne m’envole pour Rio, lors de ma soirée de départ.Une personne très très bien intentionnée et qui savait ce qu’elle faisait (et accessoirement que mon sac dans sa première version m’avait semblé trop lourd et que j’avais pesé les éléments un par un pour décider en fonction d’un ratio très scientifique poids/utilité ce que j’allais emmener ou laisser).

Je me retrouve donc avec un tout petit livre de rien du tout dans les mains. Mais un de ces livres qui font du bien, voire un bien fou, un de ces livres qui ouvrent de nouvelles voies et qui même, parfois, ont le pouvoir de changer une vie.

Transformez votre vie ou le pouvoir de la pensée positive. De Louise Hay.

Comme on part demain pour notre voyage vers Rio et que vous êtes nombreux à me demander des conseils de lecture, je me suis dit que c’était le moment de vous le conseiller.

La pensée positive, la loi de l’attraction tout ça, ce n’était pas nouveau pour moi. J’appliquais relativement naturellement depuis toujours, puis des livres sur le sujet avaient croisé ma route pendant l’adolescence.

Mais j’avoue qu’entamer mon voyage avec une belle piqure de rappel sur le sujet a juste été magique. Je l’ai lu dans l’avion. Je l’ai lu au Brésil. Je l’ai relu en Argentine. Puis je l’ai offert.

Au moment ou j’écris, je n’ai pas internet pour aller chercher le résumé, je suis dans un bus. Donc je vais vous dire avec mes mots exactement ce que j’en dis quand j’en parle pour le conseiller.

Notre cerveau conscient est un organe très puissant. Mais notre cerveau inconscient l’est encore plus. Nous avons un outil aux pouvoirs illimités dans la tête. Mais nous ne le savons pas. Alors souvent, nous ne l’utilisons pas. Ou peu. Ou mal, de manière contreproductive.

Notre inconscient entend tout ce que nous disons à haute voix. Les mots ont une intention, une vibration qui est immédiatement perçue et traitée par ce cerveau qui cherche ensuite à réaliser ce que nous avons formulé.

Exemples. Depuis des années, je répète à qui veut l’entendre que je suis la fille la plus chanceuse de la planète et que les dieux du timing sont avec moi (oui je sais, c’est bizarre, je sais pas d’où je l’ai sortie cette expression). Et bien, je suis effectivement chanceuse et ponctuelle. J’attire toujours des petits miracles, vous verrez bien. Et quoi que je fasse, même quand je pars en retard, j’arrive à l’heure. Ou alors, l’autre personne a un contretemps et arrive encore plus en retard que moi. Parce que je me conditionne dans ce sens. Parce que mon cerveau inconscient cherche à attirer à moi toutes les circonstances qui permettront de réaliser ce que j’ai formulé.

Exemple inverse. Quelqu’un qui répète sans cesse « il n’y a pas plus poissard que moi, chaque fois qu’il y a une tuile, c’est pour moi / cherche pas, je suis toujours en retard », et ce depuis des années, n’a effectivement pas de chance et encore moins de chance d’arriver à l’heure.

Le problème, c’est que souvent, même avec la meilleure intention positive du monde, on l’utilise mal cet outil surpuissant. Et ça se retourne contre nous-mêmes, on se conditionne pour l’inverse de ce que l’on souhaite. Les choses ne changent pas et on ne comprend pas pourquoi.

Car oui, il y a quelques trucs à savoir. Notre cerveau inconscient est surpuissant mais plutôt béta. Il applique exactement ce qu’il entend. Il ne lis pas entre les lignes, les négations, les conjugaisons.

Donc par exemple, quand vous vous répétez sans cesse que vous êtes trop gros/grosse, vous n’envoyez pas du tout la bonne vibration. Et même, si vous entamez un régime super décidés, plein de bonnes intentions, si vous vous répétez, « je vais perdre du poids, je vais perdre du poids » … non seulement il entend le futur, donc il n’agit pas dans l’immédiat et surtout il entend le mot « poids », donc il fait en sorte de favoriser la conservation de ce poids.

Essayez « je suis mince, je pèse XX kilos (le poids auquel vous souhaitez arriver), je m’allège ».

Si, plein de bonnes intentions, vous vous répétez « cet hiver, je ne tombe pas malade ». Et bien, malheureusement si, c’est très très certainement ce qui se passera.

Alors attention hein, ce n’est pas tout de se répéter « je suis riche, je suis riche ». L’argent ne va pas tomber comme ça sur votre paillasson. Le truc c’est que votre cerveau entend que c’est possible, et que c’est possible au présent. Alors il s’active, il va attirer à vous des opportunités de le devenir. Si vous êtes prêt à faire ce qu’il faut pour devenir riche, il va vous aider.

Ce petit livre va plus loin. Et explique qu’à force de nous parler mal et d’utiliser notre cerveau inconscient contre nous-mêmes, on se crée toutes nos maladies, toutes nos douleurs. C’est une idée qui n’est pas forcément facile à accepter et qui suscite beaucoup de résistance chez certains. Moi j’en suis absolument convaincue. Je l’ai vécu. On peut soigner beaucoup de choses en se reconditionnement positivement. En comprenant d’où vient la blessure plutôt qu’en en soignant les symptômes. En réglant le problème plutôt que les factures de kiné, de médecin, …

C’est un best-seller. Des millions d’exemplaires vendus en 20 ans. C’est super facile à lire. Peut-être que ça va vous sembler too much ce qu’elle raconte au début, mais comme elle n’hésitera pas à vous le rappeler, c’est normal, c’est votre mental qui fait de la résistance. C’est le genre de livre dans lequel on trouve ce qu’on est prêt à trouver. Je l’ai conseillé a plein de gens déjà. ll a changé la vie de certains (une des amies à qui je l’ai conseillé en est la preuve vivante ainsi que tous les membres de sa famille à qui elle l’a fait lire), il peut en faire rire d’autres. A vous de vous positionner.

Quoi qu’il en soit, il coûte 5,99€. Certes, il n’est pas remboursé par la Sécurité Sociale. Mais selon moi, il devrait !

2017-09-04T11:55:07+00:00 - août 2017 -|Tags: |