FAQ 2018-11-15T14:12:06+00:00

Depuis que j’ai commencé à vous partager mon voyage, et surtout mon voyage intérieur, vous avez été nombreux à me poser des questions. Variées. Passionnantes. Parfois très concrètes, parfois très intimes. Mais tellement nombreuses que cela a été difficile de répondre de manière aussi détaillée et personnalisée que j’aurais aimé le faire.

Voici vos questions les plus fréquentes. Du contenu de mon sac à dos à la gestion des peurs, en passant par le budget voyage et mes conseils pour méditer, je réponds afin de vous aider à vous lancer dans votre propre aventure, touristique et/ou initiatique.

Si vous en avez d’autres, écrivez-moi à hello@gofindyourself.today. Je ferai mon maximum pour couvrir le sujet en espérant apporter des réponses utiles à tous.

Si tu devais n’en lire que trois …

Tu demandes. Je réponds.

COMMENT JE FINANCE MES VOYAGES ? 2017-09-06T00:25:20+00:00

Je suis partie avec plus de 20 000€ d’économies, que j’ai dépensé deux à trois fois moins vite que ce que j’avais prévu (en lisant des blogs de tour du monde, j’avais méthodiquement acquis la certitude qu’il fallait minimum 15-20 000€ pour un voyage d’un un ou un peu plus … et je vous dis pas la pression que ça m’a mis !).

Pourquoi je l’ai dépensé bien moins vite ? Car j’ai finalement fait davantage de tourisme intérieur et ça coûte moins cher que le tourisme classique disons. Je n’ai pas coché toutes les cases des Lonely Planet des pays que j’ai traversé, loin de là. J’ai vécu et travaillé dans les pays bien plus que je ne les ai visités. J’ai fait du stop, du couchsurfing, etc …

J’ai fait du volontariat pendant 9 mois, ce qui m’a amenée à dépenser quelques dizaines ou centaines d’euros par mois pendant cette période.

J’ai travaillé de manière rémunérée également, petits boulots trouvés au fil de l’eau.
Quand je suis rentrée en France quelques mois en 2016, j’ai travaillé et remis de l’argent de côté.

Oui de l’argent il en faut pour voyager, mais pas forcément autant que ce que j’avais. Tout dépend du type de voyage que vous souhaitez faire et pourquoi.
Je n’ai pas de solution miracle à vous donner, mais j’ai ce texte, dans lequel j’ai mis tout ce que j’avais à dire sur ce vaste sujet. Ca parle d’argent mais surtout de rapport à l’argent et de comment le mien a progressivement évolué. Ca parle de comment nous français, entre autres, on est très crispés sur le sujet. Ca parle de comment l’argent cristallise toutes nos angoisses et de la nécessité de soigner cela, pour vivre mieux.

Et si vraiment, tu es arrivé jusque là mais que tu buttes toujours sur la somme que j’ai annoncé en première ligne … j’ai deux choses à te dire …

Tout d’abord, ne prend pas cela comme une occasion de projeter sur moi toutes tes angoisses ou insécurités liées à ce sujet tabou qu’est souvent l’argent chez nous, ni comme une fausse excuse pour ne pas TOI partir en voyage. Car des voyageurs latinos qui voyagent avec 1000€ en poche, en gagnant leur vie au fur et à mesure et en s’offrant le voyage de leur vie, j’en ai croisé des taaaaaaaaaas.
C’est juste une question d’état d’esprit. La preuve c’est que moi aujourd’hui, je serai largement capable de partir de France avec 1000€ en poche alors qu’il y a bientôt 3 ans j’étais paralysée à l’idée de manquer avec mon compte en banque à 5 chiffres.

Et ensuite, va lire ça …. http://laventurierefauchee.com/

On finit par Paulo Coelho … « Voyager n’a jamais été une question d’argent, mais de courage. »

D’OU PROVIENNENT LES PHOTOS ET TEXTES SUR CE SITE ? 2017-09-06T00:16:32+00:00

Les photos sont rarement de moi. Elles sont toutes libres de droits, trouvées sur le formidable site www.unsplash.com

Comme j’ai à cœur de valoriser le travail des artistes, les idées des personnes, dès que je l’ai pu, j’ai intégré le nom du photographe à l’image. Au survol de la photo, vous verrez donc normalement le nom du photographe apparaître.

Les textes sont de moi, sauf les témoignages de la rubrique Communauté ainsi que quelques textes ou articles que je choisis de relayer dans la rubrique Inspiration, en citant les auteurs, car ils me semblent utiles et appuyer à leur manière les valeurs que je souhaite relayer ici.

De la même manière, si vous souhaitez partager mes textes, merci d’en afficher l’origine.

QUELS LIVRES LIRE EN VOYAGE ? 2017-09-06T00:12:32+00:00

J’adore lire, mais j’en ai lu peu bizarrement pendant mon voyage.

Je crois que j’ai davantage lu les gens, les situations, les circonstances. J’ai interrogé et écouté les personnes qui ont croisé mon chemin, j’ai interrogé en moi. Et dans ce processus-là, j’ai trouvé de nombreuses réponses apaisantes et efficaces pour moi.

Pour te répondre néanmoins, j’ai lu une partie des livres listés dans cet article et j’ai fait – et continuerais de faire au fur et à mesure de mes lectures – des articles détaillés sur les livres qui ont ouvert de vrais univers en moi. Tu les trouveras ici.

Dans l’ordre, dans l’avion du départ il y a 2 ans et demi, j’ai lu Transformez votre Vie de Louise Hay (cadeau d’une personne bien intentionnée qui mesurait pleinement le cadeau qu’elle me faisait …. !).

Deux mois plus tard, Le Pouvoir du Moment Présent d’Eckart Tolle n’a cessé de croiser mon chemin, de plein de manières différentes. J’ai accepté les signes, suis allée me l’acheter dès que j’ai croisé une librairie et lui ai fait la place qu’il semblait vouloir prendre dans ma vie. C’est un livre difficile, mais pour moi c’est un vrai maître, un livre qui peut nous accompagner une vie entière sur notre chemin d’éveil. Je considère que c’est le livre qui a commencé à tout ouvrir en moi.

COMMENT TROUVER DES VOLONTARIATS ? 2017-09-06T00:09:23+00:00

Sur www.workaway.info et www.helpx.org principalement.

Tu trouveras énormèment d’offres, dans tous les pays du monde, c’est fascinant !

DEMISSION OU CONGE SABATIQUE ? 2017-09-06T00:06:31+00:00

Démission ou congé sabatique, ton cœur balance … je comprends.

Cela dépend de toi, de ta situation et de tellement de critères qu’il est sincèrement très difficile de donner une réponse générale à cette question.

Pose-toi les questions suivantes pour commencer … Pourquoi entreprends-tu ce voyage ? Où espères-tu qu’il te ménera ?

Ne te fais pas violence, choisis la solution qui est « aimante », respectueuse de toi-même, de ton rythme, de tes potentielles angoisses.

Je m’explique, je ne crois pas qu’il soit bénéfique de démissionner si vraiment cela te génère une angoisse folle à ce jour. S’il est plus respectueux pour toi aujourd’hui de partir avec la sérénité que peut t’apporter – pour de bonnes ou de mauvaises raisons, ça n’a même pas d’importance à ce stade – le congé sabatique et ce qu’il représente pour toi aujourd’hui, et bien écoute-toi et choisis cette sécurité. Quitte à l’envoyer bouler dans quelques mois et démissionner depuis l’étranger car les cartes vont évidemment être redistribuées une fois partie. Une décision n’est jamais définitive. Tu n’auras peut-être plus besoin quelques mois plus tard de cette sécurité-là et poser ta démission t’apparaîtra comme une évidence qui se réalisera en douceur.

 

Pour ceux qui souhaitaient savoir ce que moi j’ai fait …. j’ai démissionné et n’ai pas envisagé une seconde le congé sabatique, je ne souhaitais pas revenir dans cette boîte et je sentais que le lien symbolique, au-delà du lien contractuel, serait un poids pour moi. Ce jour-là, j’ai signé mon changement de vie, j’ai sauté comme je le dis si souvent 😉

SI C’ETAIT A REFAIRE, REFERAIS-TU TOUT PAREIL OU FERAIS-TU CERTAINES CHOSES DIFFEREMMENT ? 2017-09-06T00:03:39+00:00

Je referai tout pareil.

Chaque évènement positif ou négatif, chaque rencontre, chaque galère, chaque coup de blues m’a apporté. Avec la hauteur que m’apporte désormais mon approche plus spirituelle de mon existence, j’ai la pleine conscience de la raison d’être sur mon parcours de chacun d’entre eux.

Et ce que je referai en premier, sincèrement, ce sont les erreurs que j’ai faite. Car c’est d’elles que j’ai le plus appris, c’est elles qui m’ont donné l’occasion de regarder plus profondément en moi et de transcender et soigner des choses en moi.

QUELS SONT LES PLUS GRANDS ENSEIGNEMENTS DE TON VOYAGE ? 2017-09-05T23:59:35+00:00

Certainement l’une des questions que l’on me pose le plus souvent. Et certainement la plus simple et la plus complexe à la fois.

Je crois que je pourrais en faire un livre tellement c’est vaste. Car ce voyage – plus de 2 ans et demi en solo en Amérique Latine & Centrale – m’a tellement enseigné. Tout ce qui fait ma vision du monde et ma philosophie de vie aujourd’hui.

Alors, voilà, j’ai eu l’occasion d’y répondre en vidéo. Car elle m’a été posée, parmi d’autres questions, par mon amie Pauline dans le cadre d’un formidable projet d’interviews.

Si vous avez quelques minutes devant vous, voici un début de réponse. C’est spontané, résumé et incomplet car évidemment 21 mois de voyage ne tiennent pas en quelques minutes.

Je ne suis ni la première ni la dernière à partir en voyage et à revenir avec de nouvelles perspectives. Je ne prétends pas détenir la vérité.

Je vous partage juste quelques découvertes, peut-être simples en apparence mais qui ont déclenché d’immenses révolutions intérieures. Et constituent les fondements de ma vérité, du monde qui est le mien aujourd’hui. Cette vérité, elle évolue et s’enrichit sans cesse, car justement il n’y a pas vraiment de marche arrière possible sur ce chemin là. Que de nouvelles découvertes et des plongées plus profondes en soi encore …

Notez-bien que je n’étais pas malheureuse avant, j’allais bien, très bien même. Mais il n’y a pas besoin d’aller mal pour aller mieux. Ce voyage, et les prises de consciences et découvertes qu’il a généré, a sincèrement changé toute ma vie. Je suis en train d’en faire le socle de l’accompagnement et des contenus que je souhaite proposer très prochainement en tant que coach. J’ai sincèrement hâte de partager de manière plus profonde et plus individualisée toutes ces clés.

EST-CE QUE VOYAGER T’A RENDU PLUS POSITIVE OU EST-CE QUE TU L’ETAIS DEJA AVANT ?? 2017-09-06T00:26:53+00:00

Je l’étais déjà avant, mais je le suis devenue davantage.

Mon voyage a beaucoup joué, par les merveilleuses expériences de vie qu’il m’a apporté.

Mais c’est sincèrement davantage encore lié à mon « voyage intérieur », grâce aux prises de conscience qu’il a généré sur mon fonctionnement intérieur et à la manière dont j’ai progressivement pris plus précisément encore le contrôle de mes pensées, de mes mots, de mes actes.

COMMENT GERES-TU SANS CESSE LES SEPARATIONS ? COMMENT FAIS-TU POUR NE PAS T’ATTACHER ? 2017-09-06T00:27:55+00:00

Mon chemin spirituel m’a permis de comprendre et d’intégrer la pratique à la fois du moment présent et du détachement. C’est complexe à expliquer à l’écrit, mais ce sont deux élans contradictoires presque par essence qui, en moi du moins, cohabitent très bien.

D’une part, ma capacité à être présente à l’instant, à la personne avec qui je le partage a augmenté. Je suis intensément à ce que je fais. Je suis intensément où je suis. Je m’attache intensément aux êtres qui croisent mon chemin et n’ai plus d’appréhension à donner beaucoup de moi immédiatement, d’autant plus quand je sais par avance que la rencontre ne pourra être que brève. Je vis ce qu’il y a à vivre sans penser au futur, qui me kidnappe en pensées et m’empêche de vivre pleinement le seul instant qui existe réellement : le présent.

D’autre part, ma capacité à ne plus m’attacher aux choses ou aux gens a augmenté. En tout cas à ne plus m’attacher d’une manière qui me fera souffrir. Dans attachement, si on revient au sens premier du mot, il y a la notion d’attache, de quelque chose qui retient, restreint la liberté de mouvement, d’être n’est-ce-pas ? Alors voilà, c’est cela. Naturellement, je ne m’attache plus d’une manière qui par essence apporte la possibilité d’une souffrance. Mais cela ne veut pas dire que les gens ou les choses ne comptent pas, bien au contraire. Je crois que je n’ai jamais été aussi intensément investie dans mes rencontres, mes relations.

Parallèlement, ma pratique de la gratitude est une formidable clé au moment des séparations qui d’ailleurs souvent n’en sont pas car les connexions fortes vont bien au-delà de la distance et des kilomètres. Je me centre sur ce que la relation m’a apporté de beau, de positif. Je me centre sur le plein qu’elle a créé en moi et non sur le vide. Sur l’abondance de bonheur et non le manque. Et je remercie d’avoir eu la chance de vivre cela, confiante dans le fait que si nous sommes faits pour nous recroiser, les choses se mettront en place afin que cela se fasse.

Je pars le cœur gros, mais gros justement d’avoir trop été rempli de joie, de vie, d’amour, d’échange.

 

COMMENT TU GERES LA SOLITUDE EN VOYAGE ? 2017-09-06T00:30:28+00:00

On me pose souvent cette question, assortie de toute une série de craintes comme par exemple « Pour moi, le bonheur n’existe que dans le partage, voyager seul me préocuppe » ou encore « J’ai peur de m’ennuyer, de devenir fou … »

J’ai deux éléments de réponse.

Tout d’abord, quand on voyage seul, on est jamais seul. Il y a des tas, des milliers de voyageurs solo sur les routes. Et je vous garantis que personne ne souhaite rester seul bien longtemps, visiter ou marcher vraiment seul. Les groupes se forment vite dans les auberges de jeunesse ou autre. Et j’ai parfois du lutter pour mes moments de solitude, refuser des propositions, …

Ensuite, en ce qui me concerne, la solitude a été l’une de mes plus belles découvertes de ce voyage.

J’ai appris à la domestiquer et surtout à l’aimer très fort. Car dans ce voyage, j’ai débuté une vraie relation à moi-même et petit à petit, en soignant d’autres angoisses, j’ai compris que si nous fuyons tous – ou beaucoup – la solitude c’est car elle est souvent par défaut le lieu d’expression de nos angoisses, de notre mental, de nos insécurités. On a peur ou l’on aime pas se retrouver seul, face à soi-même.

Ma solitude aujourd’hui, je l’aime, je la recherche et je la protège. J’ai besoin de ces espaces de temps pour moi uniquement, pour m’écouter, prendre soin de moi, me ressourcer, créer, ne pas parler, ne pas être dans un rapport vers l’extérieur, vers l’autre. Juste vers l’intérieur, vers moi.
Je crois tout simplement aujourd’hui que dans ces moments de solitude, je ne me sens plus seule. J’ai découvert que j’étais dans une relation à moi-même que je cherche à améliorer chaque jour qui passe, à adoucir, à renforcer. J’ai appris à m’aimer davantage, et mieux. J’ai appris à aimer ma propre compagnie. Le silence. Le vide. Il ne me font plus peurs, ils me ressourcent.

Alors à la croisée de ces deux infos, je te dirai tout simpement de ne pas t’inquiéter : tu auras tes moments de partage, tes rencontres magiques et mémorables, tes compagnons de voyage … et puis tu ne seras jamais seul, puisque je te souhaite de te trouver toi sur la route !

EST-CE DANGEREUX DE VOYAGER SEULE QUAND ON EST UNE FILLE ? 2017-09-05T23:36:02+00:00

Selon moi, non. Cela fait 2 ans et demi que je voyage seule et je n’ai jamais eu peur. Il ne m’est jamais rien arrivé. Enfin si, que des choses merveilleuses.

Cela peut même présenter de nombreux avantage, car, c’est un peu bête à dire mais souvent on nous fait confiance plus facilement alors on trouve généralement plus facilement des couchsurfings, des volontariats, etc. Justement encore car les gens projettent leurs angoisses (de se faire agresser, voler, d’embaucher quelqu’un de pas très sérieux …) plutôt sur les hommes. Toujours et encore cette peur hein !

Homme ou femme, il est évidemment nécessaire de prendre ses précautions minimums (comme on le ferait chez soi, dans son pays … de ne pas laisser traîner son sac, de ne pas se balader seul de nuit dans un quartier peu fréquenté, etc …) afin d’assurer que le voyage se déroule au mieux, sans pépin, le tout sans se laisser contaminer par la peur ou l’angoisse qu’il se passe quelque chose. Car selon moi, c’est cet état d’esprit d’inquiétude qui attire à nous les événements négatifs ou potentiellement dangereux. On s’en rend rapidement compte en voyageant, il y a des profils de voyageurs malchanceux à qui il arrive toujours des histoires, il y a ceux qui ont peur et qui bizarrement sont les seuls qui se font voler leurs sacs ou qui s’attirent des ennuis et il y a ceux à qui il n’arrive jamais rien et qui ne semble attirer que les coups de chance et les histoires magiques.

Je fais clairement partie de la troisième catégorie. Mais je ne considère pas que je suis chanceuse et que ça m’est tombée dessus gratuitement à la naissance (comme une fée qui se serait penchée au-dessus de mon berceau avec sa baguette magique « toi …. Hum …. Chanceuse ! » puis au-dessus du berceau suivant « Hum … ben toi, du coup, pas de bol, tu seras malchanceux ! »).

Je sais pertinemment que je créé ma chance à chaque instant, grâce à mon état d’esprit, mes pensées, mes mots, mes actions. Tous sont des aimants, alors faites attention à ce que vous pensez, dites, ou faites. La chance, tout comme la peur, sont un état d’esprit, un d’état d’être.

Je connais les risques, mais je connais aussi les probabilités. Concrètement, dans ma journée en Colombie par exemple, si on considère qu’il y a 1% de chance qu’il m’arrive quelque chose … et bien je refuse d’accorder plus d’1% de mon temps à penser, parler ou agir en fonction de ce risque. Je prends mes précautions mais reste intégralement centrée sur le risque … qu’il m’arrive quelque chose de merveilleux ?

Je ne suis pas naïve, je sais à quel point être une femme est encore aujourd’hui extrêmement compliqué, voire dangereux, dans certaines régions de ce monde et je remercie d’être en mesure de prendre mes décisions et de me déplacer librement là où je décide de me rendre.

Je crois aussi que je ne rends pas service aux femmes de ce monde si je pense et continue d’alimenter à chaque instant par mes actes, pensées, paroles cette croyance qu’il est plus compliqué de voyager en tant que femme seule. Si nous le croyons, alors ce le sera et ce n’est pas d’un monde comme cela dont j’ai envie. En tant que femme, nous sommes l’égale d’un homme et c’est avec cet état d’esprit là que je voyage et incite les femmes solo à voyager.

J’ai écrit tout un texte là-dessus, bien plus complet. Il me tient très à cœur, j’espère que tu y trouveras plus de réponses et d’inspiration encore.

Atelier Online : les émotions 18 AOUT COMMENT REENCHANTER SA RELATION A … L’ARGENT ? 2018-11-22T12:13:16+00:00

Pour s’inscrire, c’est ici …