J’aurais pu … mais j’ai choisi de …

On ne choisit pas toujours les événements et les rencontres qui viennent jalonner notre chemin. Mais on peut choisir l’expérience que l’on s’en fera. Le regard et l’attitude que l’on adoptera.

Aujourd’hui, j’ai été énormément challengée au contact d’une nouvelle personne. Le formateur d’un cursus que je souhaite suivre et qui dure plusieurs jours.

Son attitude, sa façon de parler, sa personnalité (ou du moins ce qu’il nous en montrait) m’ont généré énormément de tension. Au point de me murer seule dans une bulle tres négative et de ne plus être capable de me concentrer et me connecter à ce qu’il transmettait et qui pourtant m’intéresse profondément.

Son attitude n’est même pas en cause. Ce qui m’importe aujourd’hui, c’est ma réaction. D’autres ont l’air d’avoir profondément adhéré. Moi je me suis profondément braquée.

J’ai vu arriver au pas de course un de mes vieux mécanismes de réaction / défense face à ce genre de situations : l’agressivité et la distance. Je le sais, j’ai pris conscience de cette partie-là de moi, j’ai clairement identifié que si elle m’avait été « utile » un temps dans ma vie (elle me servait de protection inconsciente ultra maladroite et pas constructive mais bon protection quand même), clairement aujourd’hui elle ne l’est plus.

Disons que la « nouvelle ou vraie Moi » n’en a plus besoin. Car je suis la première à en pâtir, car cela ne correspond plus à ce que je souhaite être. Car je ne souhaite plus réagir par des automatismes basés sur une vieille peur ou blessure mais réagir par choix, en conscience.

Au moment où le cours poursuit après le break et où je décide de relever le challenge et de m’adoucir, de voir le positif en cette journée et de ne pas partir dans cette bonne vieille zone de confort qu’est parfois la muraille de tension dans laquelle je me mure seule (une zone de confort n’est pas nécessairement positive et constructive, il suffit qu’elle vous soit familière pour vous apporter ce confort.), de me dédier 100% à ma libération intérieure et non pas à mes vieux démons … je crois que je suis encouragée par l’Univers à poursuivre dans ce sens : l’homme s’arrête en plein milieu d’une phrase, me montre moi en disant « Incroyable !! Je viens d’avoir un flash ! Tu as un air de Coeur de Pirate. Vous savez, cette chanteuse toute pleine de tatouages et de piercings. En fait je m’y attendais pas, mais elle cache la dessous un coeur en or et une immense sensibilité cette petite nana !».

Je n’avais rien dit ou fait directement pour manifester mon désaccord ou ma tension. Cette phrase est sortie de « nulle part », juste basée sur un air apparemment commun, mais elle m’a fait réfléchir. J’ai choisi de voir cela comme un signe, en réponse immédiate à ma décision de reprendre le contrôle sur moi-même.

Ok C’est bon j’ai compris, je lâche mon côté pirate défensif voire agressif … c’est bien plus intéressant ce que j’ai à offrir en dessous. Pour moi. Pour les autres. J’arrête cette vieille protection maladroite. J’accueille les gens tels qu’ils sont et non pas tels que j’aimerais qu’ils soient (je croyais avoir réellement intégré ça et baaaaaam, aujourd’hui test ultime).

J’aurais pu décider d’arrêter le cursus.
J’aurais pu continuer et laisser exister et grandir cette frustration en moi et pénaliser seule mon apprentissage.
J’aurais pu plein d’autres choses encore …

Je choisis de prendre cette expérience comme une occasion d’affirmer la nouvelle Moi avec plus de force. Demain, j’assisterai et profiterai de ce cours sans jugement ni agressivité, en me connectant au contenu et en lâchant prise sur le contenant.

On ne choisit pas toujours les événements mais on peut choisir notre expérience de cette événement. Je choisis de prendre la responsabilité de ma réaction, de le remercier par son attitude d’avoir appuyé fort là ou ça fait mal et d’en tirer du positif pour en faire un tremplin vers une meilleure version de moi-même, plutôt qu’un traumatisme qui me tire vers le bas.

Allez, demain 2ème jour ! Affaire à suivre…

Et toi, quel comportement ou mécanisme es-tu prêt à laisser filer ? Comment ça se passe ?

2018-11-25T06:31:56+00:00 - novembre 2017 -|Tags: , , , |