Pourquoi Bruxelles ? Oh, juste une intuition …

« Pourquoi Bruxelles ?
Qu’est ce qui t’a fait t’installer ici ?»

Ça, c’est la question qu’on m’a le plus posée depuis le début de l’année.

Et je le comprends, ça a surpris tout le monde quand après 3 années de vagabondage et de vie en Amérique Latine et de retours épisodiques chez moi en France, alors que j’annonçais que le chapitre suivant serait l’Asie, j’ai finalement décidé de poser mon sac en Belgique.

Vous savez quoi ? J’ai été la première surprise. Littéralement.

Car ma réponse toute simple à cette question c’est … « l’intuition ».

Juste un truc intérieur qui a commencé à ne plus me laisser tranquille alors que j’étais encore au Mexique et que la date de retour en Europe approchait.

Quand j’ai senti que je n’avais pas envie de repartir voyager tout de suite, ni de m’installer en Asie quelque part sur une plage, mais simplement d’être plus proches des miens, j’ai d’abord écarté Paris, puis envisagé Toulouse ou Barcelone. Pour des raisons rationnelles. Des critères que ces deux villes remplissaient à mes yeux.

Puis Bruxelles s’est pointé dans ma tête, dans mon coeur, dans mes rêves. Sans raison apparente. Sans logique. Sans lien.
Je suis française. Je n’ai jamais vécu à Bruxelles.

A tel point que j’ai d’abord voulu négocier avec mon intuition …. : « Bruxelles ??? Mais Bruxelles en Belgique, on est sûres de ça ??? »

Puis comme d’habitude ces 4 dernières années, je l’ai écoutée. Après tout, elle m’en a fait prendre de sacrées belles décisions alors pourquoi pas Bruxelles ? Au pire, je change.

4 mois plus tard, alors que tout a été fluide et magique depuis mon arrivée, je remercie une fois de plus cette petite voix qui me parle sans mots. You rock, baby !

On me demande aussi souvent comment on fait, si j’ai toujours été intuitive, etc. Où on me dit que j’ai de la chance de l’être.

Mais la bonne nouvelle, c’est que tu l’es aussi. On l’est tous.
Simplement certains lui laissent une plus grande place que d’autres.
L’écoutent davantage.
La suivent.
Alors elle se sent entendue, utile, respectée et elle parle toujours plus et plus précisément.

L’intuition, c’est comme un muscle, ça se travaille, ça s’entretient. Quotidiennement. Une vie entière.
Allez Go, tous à la salle de sport !

Combien de fois as-tu déjà senti quelque chose face à une personne, un chemin, un projet … mais tu y es allé quand même puis tu t’es dit que tu n’aurais pas du ? Que tu aurais mieux fait de t’écouter ?

Combien de fois as-tu eu des sensations subtiles, des réponses ou des connaissances sans savoir d’où elles venaient ? Et combien de fois tu n ‘en as pas tenu compte ?

Ca, c’est déjà ton intuition qui te parle… et c’est déjà toi qui ne l’écoute pas.

Chacun est différent. Chaque intuition fonctionne différemment.
Ecoute davantage. Remarque plus. Porte ton attention sur le subtil, le discret les petits signes, les petits signes, les frissons, les sensations, les ressentis, , parfois les fulgurances.

Jamais ton intuition ne t’enverra un texte ultra précis « si j’étais toi, j’irai ici à telle heure tel jour et j’ouvrirai grand les yeux! ». En revanche elle se manifestera plus souvent, plus fort, plus précisément si elle se sent écoutée, entendue, suivie.

Il n’y a pas de personne pas intuitive. Il n’y a que des personnes qui croient et répètent qu’ils ne le sont pas.

Commencez doucement.
Mais commencez.

2018-11-16T12:15:10+00:00 - mai 2018 -|Tags: , , |