Go Find Your SELF, en 2 mots, c’est quoi ?

Et sinon, c’est quoi le concept de Go Find Your SELF, en 2 mots ?

Vous m’excuserez d’avance si je vous le fais plutôt en 835 qu’en 2. C’est que j’ai jamais été synthétique. Je suis une enthousiaste de nature, alors quand quelque chose me motive, ça déborde.

La route, depuis 22 mois, elle m’a permis de rencontrer des gens, d’avoir des discussions, de lire des livres, de vivre des expériences – plus ou moins folles, plus ou moins galères, plus ou moins perchées- qui m’ont fait réaliser beaucoup de choses sur moi-même, sur les autres, sur le monde qui nous entoure.

En l’occurrence, ça m’a permis de briser au passage quelques croyances limitantes, quelques moules, quelques programmes négatifs que j’avais. De me confronter à certaines de mes peurs, à certains de mes doutes. De me reconnecter à moi-même pour découvrir qui j’étais vraiment et ce que je voulais faire de cette vie.

Tout ça m’a apporté de la joie, de l’harmonie, de l’apaisement. Et du bonheur, à l’infini.

Alors ça ne s’est pas fait en un jour. Ce que vous voyez de moi aujourd’hui, c’est le résultat de ce que j’ai vécu dans mon coin, toute seule avec mon sac à dos les 17 derniers mois. Il y en a eu des réflexions, des phases de résistance, des crises de larmes, des pas en avant, des pas en arrière. Et il y a tout ce qui me reste encore à comprendre, à débloquer, à déterrer et oser regarder en face, mais je suis sereine, je sais que le chemin n’est jamais fini, mais qu’il en vaut la peine.

En chemin, j’ai été comme guidée vers les bonnes clés. On me les a offertes ou je les ai trouvées moi-même. Quelques portes, petites ou grandes, juste fermées ou solidement cadenassées, ce sont enfin ouvertes en moi. Naturellement, tout ces clés, depuis des mois, je le partage avec les gens que je croise ici ou avec ceux qui sont venus me rendre visite.

Comme dirait le Dalaï Lama  » Vous êtes maîtres de votre vie. Et qu’importe votre prison, vous en avez les clés ».

Aujourd’hui ces clés, je n’ai pas le choix, je dois les partager avec vous. Si vous des portes à ouvrir, j’ai tout un trousseau, je vous le passe, avec un peu de chance, il y en a bien une qui entrera! Mais c’est à vous d’ouvrir la porte ensuite !

Parce que si je suis devenue, entre autres, plus tolérante, envers moi-même et les autres. Je suis en revanche devenue sacrément intolérante avec les gens qui ne s’écoutent pas, qui enfouissent leurs rêves de gosse ou leurs passions d’adultes, qui ne sont « pas malheureux, mais pas heureux » pour autant. Ceux qui étaient comme moi avant quoi. Parce que maintenant que j’y ai gouté et que je sais à quel point c’est bon, je veux que tout le monde en profite.

Si ça vous dit, je veux et je vais raconter tout ça. Comme ça me viendra. Pas forcément dans l’ordre chronologique.

Au fil de mes intuitions et pensées du moment. Parce que de toute façon, je me connais, j’écris comme ça vient. Je peux très bien me relever à 4h du matin pour écrire 1000 mots d’une traite. Et je peux me poser devant mon ordi en essayant d’écrire sur un sujet précis pendant des heures et rien ne vient. Je n’arrive à écrire que quand je lâche prise, quand je laisse venir ce qui doit venir à cet instant-là.

Vous aurez du tips de voyage (mais du tip hors des sentiers battus, je ne vous expliquerai pas comment faire vos visas ou votre sac, plein les font mille fois mieux que moi), du très concret, du très (très) spirituel, des livres, des citations, des vidéos, des galères ou des bonheurs que j’ai vécus et ce que j’en ai tiré, les interviews des personnes formidables que j’ai rencontrées et ce que ça m’a appris. Un peu de tout, un joyeux bordel mais inspirant j’espère ! A vous de piocher, de réceptionner.

Pré requis : savoir lire entre les lignes. Ne rien prendre pour soi.
Etre constructif. Sentir qu’il n’y a pas besoin de voyager pour entamer un grand voyage intérieur.

Ah et aussi, je ne suis un expert de rien du tout. Juste une nana les pieds bien ancrés dans le sol, la tête qui veut s’élever toujours plus haut vers le ciel et la langue pas vraiment dans sa poche (ni même dans son sac de 50L). J’essaye juste de devenir un expert de moi-même et c’est déjà pas évident. Si j’aborde un sujet, je ne prétendrais jamais en faire un article de fond, super exhaustif. Ce sera ma perception du concept en question et ce que ça m’a appris. Mais je vous filerai des liens si ça vous intéresse de creuser. N’hésitez pas à me nourrir vous aussi, à me faire découvrir d’autres sujets. Rappelez vous que cette page je l’ai créée dans le format Communauté, pour vous bien plus que pour moi.

Je n’ai pas de plan de route, pas réfléchi à l’avance. Cette page s’est imposée tout naturellement, elle a été créée dans l’urgence même. On verra bien ensemble ce qu’on en fera !

Comprenez bien que cette page c’est un cri du cœur. En l’occurrence le mien. Je vous l’ouvre avec grand plaisir car je sais que vous en prendrez soin…

Si ça vous parle, vous êtes les bienvenus. Sinon, à une prochaine fois peut être ?

2017-09-04T13:39:38+00:00 - août 2016 -|Tags: , |