Il suffit parfois juste d’une phrase pour que s’ouvre un nouvel univers en nous

J’ai parfois du mal à recevoir.
Un compliment, une attention, de l’aide, de l’argent …

J’ai comme cette sensation ensuite que je souhaite (ou dois ?) rendre la pareille. Je me sens redevable parfois, alors que RIEN n’est fait en face pour que je me sente de la sorte.
Cela m’appartient entièrement. Je m’en rends compte et j’essaye d’accueillir avec plus de simplicité et de sérénité ce qui m’est dit, offert ou proposé.

Pour autant, je vois que ça bloque parfois encore. Ce matin, une phrase m’a fait comme un déclic alors je vous la traduis et partage …

« Tu es une « donneuse », et tu donnes aux autres de tellement de manières. La plupart du temps, tu prends vraiment du plaisir à donner. Donc, quand tu laisses aux autres la possibilité de TE donner, ils expérimentent la joie de donner. Tu leur fais un cadeau à chaque fois que tu es un « receveur ». »

Le contexte est magique : j’ai lu cette phrase ce matin chez une femme avec qui j’ai fait une régression quantique. La 2eme cette semaine.

La 1ère séance, je l’ai payée moi.

Celle de ce matin m’a été offerte, par l’ami qui m’héberge pour quelques jours. Après m’avoir longuement écouté raconter ma première expérience, il a senti que j’avais besoin d’un complément et l’importance pour moi de creuser davantage certains points.

Il sait aussi que je ne me serai certainement pas financé une deuxième séance en ce moment. Je ne l’ai même pas évoqué, c’est de lui-même qu’il m’a proposé. « Si jamais tu souhaitais faire une séance complémentaire, ça me ferait plaisir de te l’offrir. »

J’ai hésité. Puis, d’un coup, je me suis souvenue que la semaine passée, j’étais dans la situation inverse, heureuse d’offrir 2h de massage à quelqu’un de très proche qui en avait besoin et venait d’encaisser une mauvaise nouvelle. Alors, j’ai lâché prise.

Je sais à quel point c’est désintéressé et sincère. Je me suis autorisé à ne voir que cela et à faire taire le reste en moi. Enfin non d’ailleurs, je n’ai pas fait taire ce qui se passait en moi. J’ai accueilli la gêne que je ressentais puis l’ai volontairement remplacé par de la gratitude. J’ai savouré le plaisir d’être comprise et soutenue dans ma démarche, la joie de recevoir ce cadeau. Et j’ai remercié du fond du cœur.

Cette carte tirée au hasard dans un jeu que la femme me tend a la fin de la séance m’a fait sourire. Je la prends comme une confirmation que cette voie est juste et saine.

En ce moment, je reçois beaucoup. Et je valorise chacune des attentions et soutiens dont j’ai été l’objet. Alors entre autres Andre, Camille, Didier, Ju, Sophie … MERCI.

Et vous, vous vous en êtes ou par rapport à ça ?

2017-09-04T16:19:17+00:00 - juin 2017 -|Tags: |